06/03/2007

 

De nombreux livres ont évoqué le génocide au Rwanda.
Le livre de Joseph Ndwaniye nous parle de ces événements terribles à travers la voix de Jean, un jeune Rwandais étudiant en Belgique au moment du génocide, qui vécut la tragédie de 1994 à distance, à travers les médias ou les témoignages.
Une dizaine d'années plus tard, Jean rentre au pays retrouver sa mère et rencontrer son frère jumeau détenu en prison, les seuls rescapés de la famille. Il découvrira un pays métamorphosé, un pays qui lui est devenu presqu'étranger.
Joseph Ndwaniye utilise une langue sobre, croustillante, qui n'est pas sans rappeler la spontanéité et la chaleur de la société rwandaise. Sans emphase ni sensiblerie, il nous fait partager les témoignages de la tragédie et la douleur des survivants, ainsi que la culpabilité de ceux qui ont vécu le génocide à distance.
Ce récit est un témoignage personnel et m'a beaucoup touchée par son authenticité et sa simplicité. Il met en évidence également les répercussions des événements sur la vie de tous ceux qui y ont survécu. L'intrigue y est bien menée et nous tient en haleine jusqu'aux dernières pages. Malgré les traces omniprésentes de la tragédie, je me suis trouvée plongée dans la magie du pays des 1000 collines et dans la joie de voyager au coeur de ses paysages magnifiques.

                                                         Véronique Hennuy


23:29 Écrit par Joseph NDWANIYE dans Avis des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.