22/07/2007

"La promesse" à "La Villa" de ganshoren

Durant les quelques heures de rencontre avec l'écrivain Joseph Ndwaniye, la petite salle de "La Villa" se remplit de lecteurs par vagues successives. Ils sont venus par dizaines, intrigués par cet auteur du cru qui écrit dans le métro avec une infinie tendresse, l'histoire chaotique de son pays d'origine, le Pays des Mille Collines.

Les questions des lecteurs fusent et l'auteur y répond avec douceur, d'une voix posée, presque tenue, s'excusant parfois d'être parmi eux. L'ambiance est chaleureuse, la température ambiante et la bière de banane aidant, les questions fusent de plus belle. D'où vient cet onirisme du livre? Qu'est-ce qui pousse un homme à écrire son premier roman? Bouquin-thérapie? Bouquin expiatoire? Culpabilité de l'absent?

La conversation à bâton rompu évolue inévitablement vers la politique internationale: Afrique continent maudit? Rôle de la colonisation? Comment faire triompher l'état de droit? Quel type d'intervention Nord-Sud?

L'auteur n'esquive aucune question. N'hésite pas à avouer ses lacunes au niveau des grands enjeux politiques. D'ailleurs son livre ne prétend pas apporter de solutions politiques. Il traite d'émotions sourdes ressenties par des corps exsangues, meurtris d'avoir trop pleuré, hébétés par tant d'atrocités. Des émotions que seul un écrivain de talent permet de partager. Les journalistes de la presse écrite et télévisuelle ne s'y sont pas trompés.

ganshoren a vu naître un auteur...un vrai.

Gauthier DESUTER

21:19 Écrit par Joseph NDWANIYE dans Avis des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

"Le prix des cinq continents" et "le prix du marais" Un tout grand merci Gauthier pour tes mots justes et le langage poétique que tu as utilisé pour parler de "la promesse faite à ma soeur" suite à notre rencontre de Ganshoren.
Par la même occasion, j'ai l'immense plaisir de vous annoncer à vous tous qui avez réservé un chouette accueil à mon roman, qu'il continue à nous surprendre!
En effet il a été sélectionné pour "le prix des cinq continents" de la francophonie qui sera remis le 18 octobre 2007 à Bruxelles. Il a également été sélectionné pour le "prix du marais" qui sera attribué le 19 octobre 2007 à Lommes dans le nord de la France.
En attendant que Véronique(une amie qui m'aide à mettre les liens sur mon blog) rentre des vacances, vous pouvez trouver toutes les info concernant ces deux prix littéraires en tapant "joseph ndwaniye et le prix des cinq continents" ou "joseph ndwaniye et le prix du marais" dans google.
Au plaisir de lire vos commentaires
Amitiés à tous
Joseph

Écrit par : joseph | 01/08/2007

Les commentaires sont fermés.